You are here

De l'espoir pour l'Afrique

Comme j'avait écrit, j'ai rencontré Ibou hier. Je savais pas quoi expecter, mais c'était inspirant, dès les premiers instants. Ibou est un jeune sénégalais, qui fait ses études d'électrotechnique en Italie. Il parle le wolof mieux que tout autre langue, mais jusqu'il y a 6 mois il savait pas l'écrire. Sur l'internet il avait trouvé plus d'information sur sa langue maternelle, qui est parlée par 90% de la population du Sénégal - contrairement au français, parlé par environ 10%. Malgré ces statistiques on y apprend à lire et écrire.. en français! Ibou pense que là il y a plein de problèmes. C'est difficile, comprendre les mathématiques, l'histoire, l'économie, tout ce qui est considéré comme "la base" dans les pays occidentale, dans une langue que tu parles pas. Ibou a 23 ans, et il veux changer cette situation!

Wikipedia en Wolof

Il connaissait Wikipedia depuis 2006, mais ça fait juste quelques mois qu'il connait la version en wolof. Le 16 juin 2007, le début de ses vacances, il s'est inscrit et il commençait à bosser, prèsque chaque journée il ajouté de l'information qui, jusque là, n'était pas encore disponible en wolof. Il pensait que c'était indispensable de traduire l'interface, et maintenant, même pas 3 mois plus-tard il en a traduit presque tout.

L'hégémonie de l'anglais

Il me rappelait de l'hégémonie de l'anglais, et voilà pourquoi que j'écris ceci en français. Avant-hier j'avais commencé une page des questions, qui était rapidement completé par Don et Steve du mailing list pour les wikis en langue africaines, et Renaud de MoulinWiki. J'ai enrégistré plein de vidéo, et je suis sûr que mon amie en pourra faire un super vidéo avec de sous-titres en anglais - pour inspirer les parleurs des langues africaines à suivre ce chémin d'espoir comme l'a fait Ibou.

Kasper

P.S. Je vais mettre les vidéos bruts  quelque part en ligne. Contactez-moi si vous voulez m'aidez  avec  les sous-titres en anglais.